Sign In
 
Dans notre pays, un travailleur salarié en incapacité de travail bénéficie d’un revenu de remplacement. Celui-ci étant plafonné, il peut subir une importante perte de revenus.
 
En cas de maladie ou d’accident de la vie privée
Dans un premier temps, le travailleur bénéficie généralement d’un salaire garanti à charge de l’employeur pendant une courte période (2 semaines pour les ouvriers, 1 mois pour les employés).
 
S’il remplit certaines conditions, il reçoit ensuite de la sécurité sociale une allocation qui dépend de son salaire, de sa situation familiale et de la durée de son incapacité. Cette indemnité est toutefois nettement inférieure à son salaire. Dans certains cas, moins de la moitié !
 
En cas d’accident du travail
Chaque employeur est tenu d’assurer ses travailleurs contre les accidents du travail et les accidents survenus sur le chemin du travail. Cette assurance couvre les frais médicaux et apparentés de l’intéressé ainsi que sa perte de revenus.
En cas d’accident du travail mortel, l’assurance alloue notamment une rente viagère au conjoint cohabitant légal survivant et une rente temporaire aux enfants.
Mais dans ce cas aussi, l’intéressé subit une importante perte de revenus.

L'assurance de groupe est donc un complément indispensable pour maintenir un niveau de vie suffisant en cas d'incapacité de travail.